La trilogie des Trois Becs en hiver (1ère partie)

Encore une balade en texte et en image proposée par l’excellent David G. ! Je me répète… mais je vous invite à suivre son site Carnets de Rando et sa page Facebook !

Cette fois-ci, David nous emmène aux Trois Becs, le magnifique sommet qui couronnent la remarquable Forêt de Saou. Cet Espace Naturel Sensible (ENS) du Département de la Drôme est tout à la fois un site d’une biodiversité exceptionnelle, un site géologique remarquable (le plus haut Synclinal perché d’Europe).

David a du chausser les raquettes… en ce mois de mars la neige peut disparaitre ou revenir sans prévenir… Si la neige est là, restez prudent et vigilant, les pentes sont raides, le chemin escarpé et les falaises sommitales peuvent être dangereuses.
Mais quelle récompense au sommet !!! La vidéo de David vaut mieux que tous les commentaires !

Le départ de cette balade se fait depuis le col de la Chaudière.
Cette 1ère partie vous emmènera au sommet du Veyou (1589m – point culminant)

Difficulté : Bon Marcheur | Durée : 1h30 | Dénivelé : 600 m
Carte : IGN 1/25000 TOP25 3138OT Dieulefit, Saint-Nazaire-le-Désert, Forêt de Saou
Accès : Autoroute A7, sortie Loriol (en venant du nord) puis Crest – Saillans – col de la Chaudière ou Montelimar Nord (en venant du sud) puis Marsanne. Rejoindre Marsanne – Cléon-d’Andran – Saou – Bourdeaux. Juste avant d’arriver à Bourdeaux, tourner à gauche par la D156 direction Col de la Chaudière – Saillans. Parking en dessous du col (versant Saillans).
Topo : du parking, dépasser le panneau d’info sur les Trois Becs et le Pas de Siara et s’élever par un petit sentier bien marqué et balisé jaune. Le chemin est facile à suivre. A l’issue d’une montée régulière, on sort sur une zone plus rocheuse et dégagée jusqu’à atteindre une petite plate-forme avec un cairn imposant. Les falaises du Pas de Siara apparaissent nettement. Si vous les voyez sans voir le cairn, méfiance ! Vous avez peut-être manqué un petit embranchement une dizaine de mètres plus tôt : n’allez pas plus loin mais levez la tête : le cairn est probablement juste au-dessus du mur rocheux sur votre droite ! Du cairn, la trace oblique à droite dans des gradins rocheux jusqu’à rejoindre un beau chemin aménagé le long d’un raide versant. Encore quelques mètres dans les hêtres et la dernière rampe vers le Pas de Siara apparaît : en hiver, elle sera défendue par un mur de neige compact. Si la trace n’y est pas faite et que vous n’êtes pas à l’aise sur ce genre de passage, n’allez pas plus loin. Autrement, engagez-vous dans les pas déjà faits. Du Pas de Siara, obliquez à droite toute dans la pente du Veyou. L’hiver, après l’avoir attaquée droite, il est recommandé de sinuer pour échapper à la pente. On rejoint le sommet du Veyou par son épaule occidentale plus large et moins pentue. (à suivre…)

CdR80_map



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *